Appel à contributions : Les défenseurs des droits de l’homme face aux représailles en Afrique

    Lettre du Rapporteur, n°10

     Thème : « Les défenseurs des droits de l’homme face aux  représailles en Afrique.»

    Du fait du rôle extrêmement important qu’ils jouent dans le cadre de la protection des droits de l’homme, les défenseurs des droits de l’homme font parfois  l’objet de graves atteintes et violations de leurs droits en lien avec leurs activités de défense des droits des autres.

    Sur le continent africain tout comme de par le monde, on constate la recrudescence de représailles contre des particuliers et/ou groupes qui engagent un dialogue direct avec les organismes régionaux ou internationaux de protection et promotion des droits de l’homme. Ces attaques prennent la forme de campagnes de diffamation, de menaces de mort, d’agressions physiques, d’enlèvements, d’acharnement judiciaire, d’assassinats ou d’autres formes de harcèlement et d’intimidation policières.

    Les représailles menées contre les défenseurs des droits de l’homme résultent, dans de nombreux cas de figures, de leurs actions en vue de dénoncer des abus dans des domaines spécifiques. Ces défenseurs des droits de l’homme fournissent des informations et participent de manières diverses à l’effectivité du système africain de promotion et de protection des droits de l’homme.

    C’est au regard de ces différents constats que la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples a adopté la résolution CADHP/Rés.196 (L) sur la situation des défenseurs des droits de l’homme condamnant les représailles contre les défenseurs des droits de l’homme. De plus, par résolution CADHP/Rés.273 (LV) adoptée lors de sa 55ème Session ordinaire, étendu le champ d’application du mandat du Rapporteur Spécial sur les défenseurs des droits de l’homme en Afrique à la question distincte des représailles contre les défenseurs des droits de l’homme. Il s’agit, entre autre, pour le Rapporteur Spécial de recueillir des informations, documenter et effectuer le suivi de tous les cas de représailles contre les défenseurs des droits de l’homme qui collaborent avec le système africain des droits de l’homme.

    Il importe de ce fait de mener une réflexion sur les voies et moyens en vue de prévenir et apporter une réponse à ce phénomène dans le cadre du système africain de protection des droits de l’homme.

    Ainsi, pour mieux faire comprendre le phénomène des représailles et développer des stratégies visant à y mettre fin, la Rapporteur Spéciale à décider de consacrer le prochain numéro de « La lettre du Rapporteur » à cette thématique.

     
     

     

    « La lettre du Rapporteur »

    Le mécanisme du Rapporteur Spécial sur les défenseurs des droits de l’homme en Afrique s’est doté d’un outil de communication afin d’entretenir une synergie avec toutes les parties prenantes. Un bulletin d’information, « La lettre du Rapporteur » a été créé en 2006 et est publié au cours de chaque Session ordinaire de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples. Le bulletin a pour but de maintenir un lien entre le mandat et les défenseurs des droits de l’homme en informant ces derniers sur les activités du mandat et en donnant aux défenseurs un espace pour s’exprimer et donner leur avis sur des questions prioritaires pour le mandat.

    C’est à ce titre que le Bureau de la Rapporteure spéciale invite notamment les défenseurs des droits de l’homme, les acteurs de la société civile, les universitaires et des praticiens du droit (Avocats, Juges et autres) à soumettre leurs contributions. Ces dernières doivent porter sur l’Afrique et les défenseurs des droits de l’homme face aux représailles dans le cadre de leur collaboration avec le système africain de promotion et de protection des droits de l’homme.

    Instructions aux auteurs

    o   Le titre de l'article doit être suivi du nom de l'auteur et de son rattachement institutionnel.

    o   Le texte doit être écrit en version Word (police 12, Times New Roman, interligne simple) et ne doit pas dépasser 2000 mots. Les notes de pages doivent être en continu.

    o   Les auteurs sont libres de rédiger leurs textes en français ou en anglais.

    Même si une préférence est accordée aux contributions sous forme d’articles, des contributions peuvent également être soumises sous d’autres formes y compris les témoignages et les interviews.

    Les textes définitifs doivent être soumis en version électronique simultanément aux adresses rsddh.achpr@gmail.com (Christian Rumu) et tchamba.olivia@gmail.com (Tchamba Olivia) au plus tard le Dimanche 17 août 2014.

    Tout article reçu après cette date ne sera malheureusement pas pris en considération pour la présente publication.

     

    A propos du mécanisme du Rapporteur Spécial

    Le mécanisme du Rapporteur Spécial sur les défenseurs des droits de l’homme en Afrique a vu le jour avec la Résolution CADHP/Rés.69 (XXXV) 04 du 4 juin 2004 de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples. Cette résolution établit le mandat du Rapporteur spécial et définit le champ d’exécution de celui-ci. Au titre de son mandat, le Rapporteur Spécial doit chercher, recevoir, examiner et agir sur l’information relative à la situation des défenseurs des droits de l’homme en Afrique. Par ailleurs, il élabore et recommande des stratégies visant une meilleure protection des défenseurs des droits de l’homme ainsi qu’à susciter la prise de conscience et promouvoir la mise en œuvre de la Déclaration des Nations Unies sur les défenseurs des droits de l’homme sur le continent africain. Il œuvre pour protéger les défenseurs des droits de l’homme en tant que personnes physiques, leurs organisations ainsi que leur droit de défendre les droits humains.


      Propriétés

      Date: 18 Juillet 2014

      Mécanisme spéciaux: Rapporteur Spécial sur les Défenseurs des Droits de l'Homme

      Links


      Traduire la page

      Contactez-nous

      • 31 Bijilo Annex Layout, Kombo North District
      • Western Region P.O. Box 673 Banjul
      • The Gambia
      • Tel: (220) 441 05 05, 441 05 06
      • Fax: (220) 441 05 04
      • E-mail: au-banjul@africa-union.org

      ACHPR Newsletter

      Subscribe to receive news about activities, sessions and events.
      © 2014 African Commission on Human and Peoples' Rights