Communiqé de presse concernant l'expulsion de 13 organisations humanitaires internationales et la fermeture de 3 organisations non-gouvernementales en République du Soudan

    La Rapporteure spéciale de la Commission africaine des droits de l'homme et des peuples (CADHP) sur les Défenseurs des droits de l’homme en Afrique, Me Reine Alapini-Gansou exprime son inquiétude quant à la récente décision du gouvernement soudanais relative à l’expulsion de 13 organisations humanitaires internationales.

    Elle exprime de la même manière son inquiétude quant à la décision de fermer trois organisations non-gouvernementales (ONG) nationales de défense des droits de l'Homme, Khartoum Centre for Human Rights and Environmental Development, Amal Centre for the Treatment and Rehabilitation of the Victims of Torture et Sudan Development Organisation, ainsi que les allégations de harcèlement continu des défenseurs des droits de l'Homme par les forces de sécurité soudanaises.

    La Rapporteure Spéciale sur les Défenseurs des droits de l’homme en Afrique condamne de telles pratiques qui constituent des violations manifestes des droits de l’homme. De telles actions constituent une violation des droits de l’homme et du droit international humanitaire et constitue un anéantissement par le Sudan de ses obligations au titre du droit international.

    La Rapporteure Spéciale rappelle les obligations du S oudan au titre de la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, la Déclaration des Nations Unies sur les défenseurs des droits de l’Homme, les Déclarations de la Grande Baie et de Kigali, ainsi que d’autres instruments juridiques internationaux ratifiés par la République du Soudan.

    La Rapporteure Spéciale invite l’Etat soudanais à:

    • prendre des dispositions pour mettre un terme immédiat à l’intimidation et au harcèlement des défenseurs des droits de l’Homme au Soudan ;
    • Permettre le libre fonctionnement des organisations non-gouvernementales tant nationales qu’internationales dans le cadre de leur assistance humanitaire et le retour des organisations expulsées.
    Me. Reine Alapini-Gansou
    Commissaire, Rapporteure Spéciale s
    ur les Droits des Défenseurs des Droits de l’Homme en Afrique

      Propriétés

      Date: 07 Avril 2009

      Mécanisme spéciaux: Groupe de travail sur les Populations/ Communautés Autochtones en Afrique

      Links


      Traduire la page

      Contactez-nous

      • 31 Bijilo Annex Layout, Kombo North District
      • Western Region P.O. Box 673 Banjul
      • The Gambia
      • Tel: (220) 441 05 05, 441 05 06
      • Fax: (220) 441 05 04
      • E-mail: au-banjul@africa-union.org

      ACHPR Newsletter

      Subscribe to receive news about activities, sessions and events.
      © 2014 African Commission on Human and Peoples' Rights