Communiqué de presse sur la libération du journalist Mauritanien Hanefi Ould Dehah par les autorités Mauritaniennes

    Le Rapporteur Spécial sur les défendeurs des droits de l’homme en Afrique de la Commission africaine des droits de l'homme et des peuples, le Commissaire Béchir Khalfallah, salue la libération du journaliste mauritanien Hanefi Ould Dehah, directeur du site d'information "Taqadoumy".

    Le Rapporteur Spécial faisait partie de la délégation d’une mission de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP)qui s’est déroulée du 8 au 17 février 2010 en Mauritanie ; mission au cours de laquelle il a reçu des informations de diverses sources selon lesquelles, Mr. Hanefi Ould Dehah a été poursuivi, jugé et condamné, pour entre autres faits, atteinte aux bonnes mœurs et incitation á la révolte.

    M. Hanefi Ould Dehah a, par la suite, bénéficié d’une mesure de grâce le 26 février 2010 par le Président Mohamed Ould Abdel Aziz dans le cadre de la célébration du Maouloud.

    Le Rapporteur Spécial encourage les autorités Mauritanienne á poursuivre et á renforcer toutes les actions de nature á préserver la paix sociale, á conforter l’Etat de droit, á promouvoir et á protéger les droits de l’homme en République Islamique de Mauritanie et ce, conformément aux dispositions de la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples et tous autres instruments juridiques pertinents régulièrement ratifiés par la République Islamique Mauritanie.



      Propriétés

      Date: 28 Février 2010

      Mécanisme spéciaux: Groupe de travail sur les Populations/ Communautés Autochtones en Afrique

      Etats: Etats-Unis

      Links


      Traduire la page

      Contactez-nous

      • 31 Bijilo Annex Layout, Kombo North District
      • Western Region P.O. Box 673 Banjul
      • The Gambia
      • Tel: (220) 441 05 05, 441 05 06
      • Fax: (220) 441 05 04
      • E-mail: au-banjul@africa-union.org

      ACHPR Newsletter

      Subscribe to receive news about activities, sessions and events.
      © 2014 African Commission on Human and Peoples' Rights