Communiqué de presse : mission de promotion des droits de l’homme en République Islamique de Mauritanie

    La Commission africaine des droits de l'homme et des peuples (la Commission) informe le public que, sur autorisation du Gouvernement de la République  Islamique de Mauritanie, une délégation de la Commission entreprendra une mission de promotion des droits de l’homme en République Islamique de Mauritanie, du 15 au 21 décembre 2016. La délégation sera composée de :

    ·         Honorable Commissaire Soyata Maiga, Vice-Présidente de la Commission, Présidente du Comité de protection des droits des Personnes vivant avec le VIH (PVVIH) et des Personnes à risque, vulnérables et affectées par le VIH et Présidente du Groupe de Travail sur les Populations/Communautés autochtones (chef de la délégation);

    ·         Honorable Commissaire Maya Sahli-Fadel, Rapporteure Spéciale sur les réfugiés, les demandeurs d'asile, les personnes déplacées et les migrants en Afrique et Commissaire en charge de la promotion et la protection des droits de l’homme en République Islamique de Mauritanie ;

    ·         Honorable Commissaire Reine Alapini-Gansou, Rapporteure spéciale sur les droits des défenseurs des droits de l’homme en Afrique ; 

    Cette mission s’inscrit dans le cadre du mandat de promotion de la Commission tel que prévu à l’Article 45 (1) de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples (la Charte africaine). Elle a pour objectifs, entre autres, de promouvoir la Charte africaine, le Protocole à la Charte africaine relatif aux droits de la femme (protocole de Maputo) et les autres instruments juridiques régionaux et universels relatifs aux droits de l’homme; renforcer les relations entre la Commission et la République Islamique de Mauritanie dans le domaine de la promotion et de la protection des droits garantis par la Charte africaine et les autres instruments juridiques pertinents ; recueillir toutes les informations pertinentes notamment sur l’évolution de la situation des droits de l’Homme en République Islamique de Mauritanie ; engager un dialogue avec le Gouvernement sur les mesures législatives et autres prises pour donner plein effet aux dispositions de la Charte Africaine et des autres instruments régulièrement ratifiés, et le cas échéant identifier les défis persistants  faire le suivi de la mise en œuvre des recommandations formulées dans le rapport de la mission effectuée dans le pays en 2012

    Durant la mission, la délégation rencontrera les hautes autorités et autres acteurs impliqués dans la promotion et la protection des droits de l'homme notamment les représentants des ministères et institutions nationales, les organisations de la société civile y compris  celles en charge des catégories vulnérables et les organisations féminines travaillant sur les droits de la femme  ainsi que tous les autres acteurs concernés par les questions des droits de l’homme en Mauritanie. 

    A la fin de la mission, les constats préliminaires seront présentés aux autorités compétentes et une conférence de presse sera organisée. La délégation présentera les conclusions détaillées de la mission dans un rapport circonstancié qui sera soumis à la Commission au cours d’une Session ultérieure. 

    Banjul, le 8 décembre 2016

    Pour plus d’informations, veuillez contacter

    Le Secrétariat de la Commission

    31 Bijilo Annex Lay-out, Kombo North District

     Western Region

     P. O. Box 673, Banjul, The Gambia

      Tél: (+220) 441 05 05 /441 05 06

     Fax: (+220)  441 05 04    

    Courriel : au-banjul@africa-union.org

     

     

      Propriétés

      Date: 13 décembre 2016

      Links


      Traduire la page

      Contactez-nous

      • 31 Bijilo Annex Layout, Kombo North District
      • Western Region P.O. Box 673 Banjul
      • The Gambia
      • Tel: (220) 441 05 05, 441 05 06
      • Fax: (220) 441 05 04
      • E-mail: au-banjul@africa-union.org

      ACHPR Newsletter

      Subscribe to receive news about activities, sessions and events.
      © 2017 African Commission on Human and Peoples' Rights