8: Résolution sur la situation au Rwanda

La Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, réunie en sa 15ème Session Ordinaire, à Banjul, Gambie, du 18 au 27 avril 1994 ;

Profondément préoccupée par la situation alarmante de violations particulièrement graves et massives des droits de l’homme qui prévaut au Rwanda ;

Prenant acte de ce que le Secrétaire Général de l’OUA a condamné avec la plus grande vigueur l'assassinat de civils et les actes odieux perpétrés.

Ayant à l'esprit les recommandations formulées par le rapporteur spécial des Nations Unies sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires à la suite de sa visite au Rwanda en 1993 ;

CONDAMNE TRES FERMEMENT le cycle de violence et de massacres des populations civiles innocentes par les différentes factions armées ;

EXHORTE les parties au conflit à cesser immédiatement les hostilités et de se consacrer à la recherche d'une solution pacifique par le dialogue entre toutes les composantes de la nation rwandaise ;

EXIGE de toutes les parties le respect des dispositions de la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, des principes du Droit International Humanitaire ainsi que des activités des organisations humanitaires opérant sur le terrain ;

INVITE le Rapporteur Spécial sur les Exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires à apporter une attention particulière à la situation prévalant au Rwanda et de faire rapport à la 16ème session.