50: Résolution sur la Conférence Mondiale contre le Racisme, la Discrimination Raciale, la Xénophobie et l’Intolérance qui y est Associée

La Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, réunie en sa 28ème Session Ordinaire à Cotonou, Bénin, du 23 octobre au 6 novembre 2000,

Ayant examiné le rapport sur la Conférence Mondiale des Nations Unies sur le Racisme, la Discrimination Raciale, la Xénophobie et l’Intolérance y relative devant se tenir en Afrique du Sud du 31 août au 7 septembre 2001 ;

Notant qu’elle et l’OUA ne se sont pas suffisamment impliquées dans les préparations régionales de la Conférence Mondiale ;

Notant également qu’un séminaire d’experts régionaux a été organisé à Addis-Abeba, du 4 au 8 octobre 2000 en vue de la préparation de la Conférence Mondiale et que la Conférence préparatoire est prévue en janvier 2001 à Dakar, Sénégal ;

Considérant qu’il est d’un intérêt crucial pour les Etats africains en général, et plus particulièrement pour les institutions régionales et la société civile, de s’investir pleinement dans la préparation de la Conférence Mondiale et d’influer sur ses résultats ;

Rappelant sa décision de désigner la Commissaire Jainaba Johm comme point focal pour la préparation de cette Conférence Mondiale;

1. Décide de demander le statut d’observateur à la Commission Préparatoire de la Conférence Mondiale, dont la prochaine session est prévue à Genève en mai 2001;

2. Désigne un Comité de 4 membres dont un Coordinateur ayant pour mission ce qui suit :
3. Décide d’inscrire ce point à l’ordre du jour de ses 29ème et 30ème Sessions Ordinaires;

4. Demande au Secrétariat de prendre toutes les dispositions appropriées pour assurer la mise en œuvre de la présente résolution et en faire rapport à la 29ème session.