131: Résolution sur la Situation des Migrants en Afrique du Sud

La Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, lors de sa 43 ème Session ordinaire tenue à Ezulwini, Royaume de Swaziland, du 7 au 22 mai 2008,

Rappelant ses Résolutions ACHPR/Res.95 (XXXIX)06 et ACHPR/Res.116 (XLII)07 qui ont étendu le mandat du Rapporteur spécial sur les réfugiés, les demandeurs d’asile et les personnes déplacées en Afrique à la responsabilité des questions relatives aux migrations,

Reconnaissant que les droits fondamentaux des migrants sont couverts par les instruments généraux régionaux et internationaux des droits de l’homme, tant qu’ils sont qualifiés à être protégés par la législation et les instruments nationaux, régionaux et internationaux relatifs aux réfugiés.

Préoccupée en outre par le fait que la majorité des migrants d’Afrique soient originaires d’Etats africains aux prises à l’instabilité politique et aux conflits armés qui ont compromis, à leur tour, compromis la paix et les conditions économiques de ces Etats.

Alarmée par les attaques et la violence à l’égard des migrants originaires de pays africains dans un certain nombre de townships d’Afrique du Sud qui nient les principes de solidarité africaine, la renaissance africaine et la Charte africaine des Droits de l’Homme et des Peuples.

Fait lors de la 43 ème Session ordinaire tenue du 7 au 22 mai 2008, à Ezulwini, Royaume du Swaziland.