132: Résolution sur le Prochain Second Tour l'Election Présidentielle au Zimbabwe

    La Commission africaine des droits de l’homme et des peuples, réunie à l’occasion de sa 43 ème Session ordinaire à Ezulwini, Royaume du Swaziland

    Rappelant son mandat de promotion et de protection des droits de l’homme et des peuples en vertu de la Charte africaine sur les droits de l’homme et des peuples ;

    Consciente des importants progrès réalisés par l’Union africaine par l’adoption, en 2002, de la Déclaration sur les Principes régissant les Elections démocratiques en Afrique, qui dispose que « la tenue d’élections démocratiques est une dimension importante de la prévention, de la gestion et du règlement des conflits » ;

    Rappelant sa Résolution sur la Liberté d’Expression et les prochaines élections au Zimbabwe, adoptée à l’issue de sa 42ème Session ordinaire, organisée à Brazzaville, République du Congo, du 15 au 28 novembre ;

    Rappelant , en outre, le Communiqué de Presse sur l’Impasse électorale au Zimbabwe, rendu public par la Commission de l’Union africaine, en avril 2008, et adressé au gouvernement de la République du Zimbabwe, à la direction du Congrès national africain du Zimbabwe –Front patriotique (ZANU-PF) et au Mouvement pour le Changement démocratique (MDC) ;

    Notant la publication des résultats par la Commission électorale du Zimbabwe (ZEC)

    Se réjouissant de la publication, par la Commission électorale du Zimbabwe (ZEC), des résultats de l’élection présidentielle du 29 mars 2008, d’où la nécessité d’organiser un second tour, conformément à la législation du Zimbabwe ;

    Notant la fixation des dates du second tour de l’élection présidentielle ;

    Profondément préoccupée par les violations des droits de l’homme occasionnées par la violence qui a suivi les élections du 29 mars ;

    La Commission africaine

    EXHORTE le gouvernement à prendre toutes les mesures nécessaires afin de garantir aux Zimbabwéens l’expression de leur droit de vote dans un environnement pacifique, sans intimidation ni violence ;

    APPELLE tous les partis politiques et leurs militants à faire montre de tolérance et de respecter les règles démocratiques au cours de la campagne et après les élections ;

    EXHORTE le gouvernement à veiller à ce que tous les candidats aient accès aux médias d’état, notamment, à la radiotélévision d’Etat ;

    APPELLE EGALEMENT le gouvernement à garantir la protection des droits des défenseurs des droits de l’homme au cours du processus électoral ;

    DEMANDE au gouvernement d’autoriser les observateurs nationaux et internationaux à couvrir l’ensemble du processus électoral, afin de renforcer la crédibilité du processus électoral et l’acceptation des résultats des élections par les parties adverses ;

    DEMANDE au gouvernement d’autoriser une mission préélectorale de la Commission africaine au Zimbabwe afin de discuter avec le gouvernement et les autres acteurs concernés des mesures à prendre pour garantir la protection des droits de l’homme avant et pendant l’élection.

    Adoptée par la 43ème Session ordinaire de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples

    Propriétés

    Etats: Zimbabwe

    Résolutions liées

    Resolutions adoptés

    Links


    Traduire la page

    Contactez-nous

    • 31 Bijilo Annex Layout, Kombo North District
    • Western Region P.O. Box 673 Banjul
    • The Gambia
    • Tel: (220) 441 05 05, 441 05 06
    • Fax: (220) 441 05 04
    • E-mail: au-banjul@africa-union.org

    ACHPR Newsletter

    Subscribe to receive news about activities, sessions and events.
    © 2014 African Commission on Human and Peoples' Rights