179: Résolution sur la Situation des Droits de l’Homme en République Arabe d'Egypte

La Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (la Commission africaine), réunie en sa 9ème Session extraordinaire tenue du 23 février au 3 mars 2011 à Banjul, Gambie ; Rappelant sa mission de promouvoir et de protéger les droits de l’homme et des peuples sur le continent africain en vertu de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples (la Charte africaine) ;

Considérant que la République Arabe d'Égypte est partie à la Charte africaine, et s'est engagé à promouvoir et à protéger les droits de l’homme et des peuples ;

Rappelant la résolution CADHP/Res.14 (XVI) 94 sur la situation des droits de l'homme en Afrique, adoptée lors de sa 16ème Session ordinaire tenue à Banjul, en Gambie, du 25 octobre au 3 novembre 1994;

Reconnaissant le droit des citoyens à participer à la gestion des affaires publiques de leur pays et à choisir librement leurs dirigeants ;

Considérant les revendications populaires en République Arabe d'Egypte exigeant l’instauration d’un régime politique démocratique et l’amélioration des conditions sociales économiques et politiques des populations ;

Profondément préoccupée par les violations des droits de l’homme résultant de ces événements, notamment les arrestations, les disparitions, et les détentions arbitraires, et la conduite du processus de transition politique par l’armée;

AFFIRME son attachement aux principes de démocratie, de bonne gouvernance, de transparence et de respect des droits humains ; éléments essentiels à la prévention des conflits et à la mise en place de gouvernements représentatifs ;

APPELLE les autorités de la transition à accélérer la mise en place des institutions de la république et à engager les reformes idoines en vue de l’instauration d’un dialogue constructif et inclusif et d’une paix durable en République Arabe d’Egypte ;

INVITE l'Union africaine et la communauté internationale à soutenir tous les efforts engagés par l’ensemble des acteurs politiques et de la société civile pour l’instauration d'une véritable démocratie en République arabe d’Egypte.

Fait à Banjul, Gambie, le 1er Mars 2011