Burkina Faso Burkina Faso: 1ème Rapport Périodique, 1988-2002

Periodic Report

Période couverte:1998 - 2002
Date de soumission: 1 Juillet 2003
Session examinée:35ème Session ordinaire
21 Mai - 4 Juin 2004. Gambie

Concluding Observations

Adopté à 35ème Session ordinaire, 21 Mai - 4 Juin 2004, Gambie.


    Ce rapport a été présenté quatre ans après le rapport initial. Il cherche à présenter l'évolution de l'état de droit au Burkina Faso et les nouvelles mesures adoptées dans le domaine de la protection et la promotion des droits prévus par la Charte africaine durant la période 1998 -2002.

    Le rapport se compose de quatre parties:
    • Droits civils et politiques (Cadre général d'application des droits civils et politiques; Application des libertés fondamentales, droits et devoirs)
    • Droits économiques, sociaux et culturels (Conditions générales pour l'application des droits économiques, sociaux et culturels; Promotion et protection des droits économiques, sociaux et culturels)
    • Droits des peuples
    • Obligations prévues par la Charte
    Selon le rapport, il a été rédigé en conformité avec les principes de base suivants:
    • Conformité avec les orientations générales de la CADHP concernant la rédaction des rapports périodiques, en vue d'améliorer la lisibilité et la compréhension de ces rapports pour tous les lecteurs.
    • Consultation avec les différentes parties impliquées dans la promotion et la protection des droits de l'homme
    • La transparence et la pertinence de l'information concernant le cadre générale et spécifique des droits de l'homme au Burkina Faso.
    Extrait de la conclusion:
    " Le cadre juridique pour la promotion, la protection et la défense des droits de l'homme est favorable à l'expansion et la jouissance de ces droits. Le cadre juridique et institutionnel a été récemment renforcée par l'enracinement du processus de démocratisation, et avec la mise en place des institutions spécifiquement chargé de promouvoir et protéger les droits de l'homme. Les fondements principaux pour le respect de l'état de droit ont donc été mises en place .... En dépit de tous les efforts déployés, la protection des droits de l'homme n'est pas encore optimale. Tandis que les droits civils et politiques sont de plus en plus respectés, la jouissance des droits économiques et sociaux est limité. Cela est dû dans une large mesure à la situation économique difficile du pays. Rendre une réalité quotidienne est un défi pour tous les intervenants. "

    Links


    Traduire la page

    Contactez-nous

    • 31 Bijilo Annex Layout, Kombo North District
    • Western Region P.O. Box 673 Banjul
    • The Gambia
    • Tel: (220) 441 05 05, 441 05 06
    • Fax: (220) 441 05 04
    • E-mail: au-banjul@africa-union.org

    ACHPR Newsletter

    Subscribe to receive news about activities, sessions and events.
    © 2014 African Commission on Human and Peoples' Rights