Libye Libye: Mission d'information concernant les Populations / communautés autochtones, 2005

Dates:11 - 25 Août 2005
Session:40ème Session ordinaire
15 - 29 Novembre 2006. Gambie
Mécanisme spéciaux:Groupe de travail sur les Populations/ Communautés Autochtones en Afrique

Le Groupe de travail sur les Populations / Communautés autochtones de la Commission africaine a effectué une visite de recherche et d'information en Libye du 11 au 25 août 2005. La visite a été entrepris par M. Khattali Med Ag M. Ahmed, qui est membre du Groupe de travail. L’objectif de la visite était de :
  • Sensibiliser le gouvernement libyen, les autorités régionales et locales, les organisations nationales de droits de l’homme, les média, les organisations et les associations de la société civile, les agences de développement et les autres acteurs intéressés au rapport et aux efforts de la Commission africaine sur les droits de l’homme et des peuples concernant les populations autochtones ;
  • Collecter des informations concernant la situation des droits de l’homme des populations autochtones en Libye dans le but de produire un rapport détaillé à la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples ;
  • Distribuer le rapport de la Commission africaine sur les populations autochtones aux personnes et institutions clés.
Recommandations
  1. Encourage la Libye à ratifier la Convention 169 de l’OIT sur les droits des peuples autochtones ;
  2. Exhorte la Libye à accorder les droits culturels et politiques à tous ses citoyens, y compris aux populations autochtones ;
  3. Que l’état libyen sensibilise sa population amazighe, dont les Touaregs, à leur droit à préserver leur identité et leur culture, en leur ouvrant la voie des media de masse et en les aidant à former des associations ;
  4. Encourage la Libye à montrer davantage d’intérêt pour la culture et la langue amazighes afin de leur permettre de s’épanouir. La Libye doit s’efforcer de promouvoir et de faire connaître le patrimoine culturel, la langue et l’histoire des Imazeghan en Libye ;
  5. Exhorte la Libye à reconnaître l’amazigh comme une des langues nationales et officielles et à créer une institution responsable de la promotion de cette langue40;
  6. En appelle au pays à introduire des références à l’histoire et à la culture amazigh dans les manuels scolaires ;
  7. Encourage la Libye à prendre des mesures qui permettent aux régions peuplées par les Imazeghan de combler leur retard économique par rapport au reste du pays, comme au Maroc avec l’Institut royal de la culture Amazighe (www.ircam.ma)
  8. Une rencontre du Groupe de travail devrait être organisée dans la région des Imazeghan en Libye (Ghât ou Ifren) en vue de dissiper la peur que ces derniers ressentent, malgré des changements positifs évidents dans leur pays.
  9. Que la Libye procède à une large diffusion du rapport du Groupe de travail de la Commission africaine sur les populations/communautés autochtones et de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples.
  10. Que la Libye fasse un rapport à la prochaine session de la Commission africaine sur les décisions qu’elle aura prises pour la mise en oeuvre des présentes recommandations

Links


Traduire la page

Contactez-nous

  • 31 Bijilo Annex Layout, Kombo North District
  • Western Region P.O. Box 673 Banjul
  • The Gambia
  • Tel: (220) 441 05 05, 441 05 06
  • Fax: (220) 441 05 04
  • E-mail: au-banjul@africa-union.org

ACHPR Newsletter

Subscribe to receive news about activities, sessions and events.
© 2014 African Commission on Human and Peoples' Rights