Namibie Namibie: Mission de promotion, 2009

Dates:24 - 27 Août 2009
Session:47ème Session ordinaire
12 - 26 Mai 2010. Gambie
Commissaire: Faith Pansy Tlakula

La mission a été effectuée par Mme Pansy Tlakula, le commissaire chargé de la promotion et la protection des droits de l'homme en République de Namibie. Elle était accompagnée par Mme Aminata Jawara-Manga, Juriste au Secrétariat de la Commission africaine. Les termes de référence de la mission étaient les suivants : 
  • Promouvoir la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples et les activités de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples ;
  • Engager le Gouvernement de la République de Namibie eu égard aux mesures qu’il a prises ou est en train de prendre à mettre en oeuvre ses obligations internationales en matière des droits de l’homme en général et ses obligations en vertu de la Charte africaine en particulier ;
  • Echanger avec le Gouvernement de la République de Namibie sur les défis auxquels il peut être confronté dans l’application de ses obligations internationales et régionales en matière des droits de l’homme et l’assistance que pourrait apporter la Commission africaine ;
  • Echanger avec les autres acteurs des droits de l’homme dans la République de Namibie sur les voies et moyens de promouvoir et de protéger les droits de l’homme dans le pays ;
  • Encourager une collaboration plus étroite entre la Commission africaine et l’Etat, d’une part, et entre la Commission africaine et les organisations de la société civile, d’autre part ; et
  • Encourager le Gouvernement de la République de Namibie à participer activement aux activités de la Commission, notamment en participant à ses sessions.
Recommendations
  1. Accélérer la promulgation de la loi sur la protection des enfants, qui vise à protéger les droits des enfants dans la République de Namibie;
  2. Domestiquer le Protocole sur les droits des femmes en Afrique et ratifier la Charte sur la Démocratie, les Elections et la Gouvernance et le Protocole à la Charte africaine des droits sur l'établissement de la Cour africaine des droits de l'homme et des peuples de l'homme et les droits des peuples;
  3. Promulgation d'une loi qui traite de la violence basé sur le sexe;
  4. Renforcer ses secteurs de la santé pour réduire la prévalence de maladies telles que le paludisme, la tuberculose, le choléra et le VIH / SIDA dans certaines régions du pays et de prendre des mesures pour diminuer le taux de mortalité infantile;
  5. Assurer une éducation pré-primaire gratuite comme prévu dans la Constitution et les dispositions nécessaires pour les livres, les salles de classe, des enseignants bien formés et des fonds suffisants pour l'apprentissage et l'enseignement;
  6. Accélérer le procès "Caprivi" pour haute trahison et enquêter sur l'allégation selon laquelle les accusés dans ce procès ont été soumis à la torture;
  7. Fournir une formation adéquate sur les droits de l'homme pour les magistrats et les officiers de police;
  8. Prévoir des sanctions juridiques en cas de violation du code de conduite électoral et assurer une couverture équitable de tous les partis politiques par les médias d'Etat dans la période précédant les élections de 2009;
  9. Transformer le CNB d'un diffuseur d'État à un radiodiffuseur de service public;
  10. Améliorer la situation des populations autochtones dans le pays, en particulier leurs conditions socio-économiques, y compris la pauvreté et s'assurer qu'ils sont adéquatement représentées dans les différentes structures de gouvernance;
  11. Faciliter les modifications de la loi sur les communications afin de protéger les droits de la vie privée et le projet de loi de protection des enfants afin d'inclure les enfants dans les conflits armés, afin de s'assurer qu'ils sont conformes aux normes relatives aux droits de l'homme;
  12. Etendre les pouvoirs de la Commission des magistrats pour lui permettre de rejeter des magistrats, le cas échéant;
  13. Assurer l'accès à l'information dans la Constitution du pays et à promulguer une législation pour l'accès à l'information;
  14. Mettre en œuvre les dispositions de la Loi sur les conditions de base de l'emploi afin de s'assurer que la mise à disposition du salaire minimum est appliqué par tous les employeurs;
  15. Créer un organisme qui réglemente et surveille la couverture équitable de tous les partis politiques contestant une élection et de promulguer une loi qui réglemente l'utilisation de ressources d'État à des fins de campagne;
  16. Améliorer les conditions et la surpopulation dans les prisons, en particulier dans la partie nord du pays, en réduisant des peines minimales en service communautaire et de procéder à la promulgation de la loi pour une commission des libérations conditionnelles;
  17. Rénover et réparer la prison Swakopmund qui date d'il y a cent (100) ans;
  18. Fournir des uniformes adéquats et d'hébergement pour l'administration pénitentiaire;
  19. Fournir les ressources humaines et financières au Bureau de l'Ombudsman et assurer son indépendance;
  20. Mettre en œuvre les recommandations de la mission qui a été menée par le Rapporteur spécial sur les prisons et lieux de détention en Afrique en 2001;
  21. Mettre en œuvre les recommandations de la mission du Groupe de travail sur les populations / communautés autochtones en Afrique que la Commission africaine menée en 2005;
  22. Soumettre ses rapports périodiques à la Commission africaine en termes de l'article 62 de la Charte africaine, depuis 2000;
  23. Etablir des mécanismes pour la mise en œuvre des observations finales et recommandations formulées dans les rapports périodiques et la mission de la Commission africaine et d'autres organes conventionnels et d'établir un processus efficace pour coordonner le processus d'écriture du  rapport de l'État.
  24. Impliquer les organisations de la société civile dans l'écriture de ses rapports périodiques à la Commission africaine.
La Commission africaine exhorte les organisations non gouvernementales avec statut d'observateur d'assister aux sessions de la Commission africaine.

Links


Traduire la page

Contactez-nous

  • 31 Bijilo Annex Layout, Kombo North District
  • Western Region P.O. Box 673 Banjul
  • The Gambia
  • Tel: (220) 441 05 05, 441 05 06
  • Fax: (220) 441 05 04
  • E-mail: au-banjul@africa-union.org

ACHPR Newsletter

Subscribe to receive news about activities, sessions and events.
© 2014 African Commission on Human and Peoples' Rights