Zambie Zambia: Rapport Initial, 1986-2004

Periodic Report

Période couverte:1986 - 2004
Date de soumission: 1 Janvier 2005
Session examinée:41ème Session ordinaire
16 - 30 Mai 2007. Ghana

Concluding Observations

Adopté à 41ème Session ordinaire, 16 - 30 Mai 2007, Ghana.


    Ce rapport initial expose les mesures législatives, judiciaires, administratives et autres que la Zambie a mis en place afin d'adapter ses lois et politiques nationales avec les dispositions de la Charte. Il illustre également les différents problèmes aux lesquelles l'État partie à été confrontré durant la mise en œuvre de la Charte.

    Conclusion

    "Le Rapport initial de la Zambie sur la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples a été rédigé conformément aux lignes directrices de la Charte.

    L’Etat partie a diligemment reconnu ses obligations aux termes de la Charte. L’Etat partie reconnaît que plusieurs contraintes ont un impact sur la protection et la promotion des droits de l’homme sur son propre territoire qui sont les suivantes :
    1. Déclin économique essentiellement dû à la réduction de la production de l’industrie minière, contribuant ainsi à une allocation non satisfaisante des ressources aux institutions soutenant la mise en oeuvre de la Charte ;
    2. La pandémie du VIH/SIDA dont les effets négatifs se propagent aux ressources humaines et ont un impact sur la performance socioéconomique générale du pays ;
    3. Faible niveau de sensibilisation aux droits de l’homme de la part de la population, en particulier des mécanismes de réparation disponibles.
    L’Etat partie souhaite que la Commission prenne note des développements positifs des dix dernières années :
    1. établissement de la Commission des droits de l’homme, de l’Autorité chargée des plaintes contre la police, de la Police Legal and Professional Standards Unit, de l’Unité de soutien aux victimes et de l’Unité chargée des crimes sexuels.
    2. (ii) protection des droits des travailleurs à travers diverses mesures identifiées dans le Rapport par le Ministère du Travail et de la Sécurité sociale ;
    3. protection des personnes vulnérables à travers le PWAS et d’autres mécanismes ;>
    4. promotion du droit à l’éducation à travers le BESSIP et le PAGE et la promotion coordonnée de la politique culturelle ;
    5. promotion des droits civils et politiques à travers le dialogue lors de forums tels que la Commission de la revue constitutionnelle et le Comité technique des réformes électorales."

    Links


    Traduire la page

    Contactez-nous

    • 31 Bijilo Annex Layout, Kombo North District
    • Western Region P.O. Box 673 Banjul
    • The Gambia
    • Tel: (220) 441 05 05, 441 05 06
    • Fax: (220) 441 05 04
    • E-mail: au-banjul@africa-union.org

    ACHPR Newsletter

    Subscribe to receive news about activities, sessions and events.
    © 2014 African Commission on Human and Peoples' Rights