+220 441 05 05-6 | au-banjul@africa-union.org

Commission africaine des droits de l'homme et des peuples

Communiqué de presse sur les menaces de mort et intimidation contre Oscar Rashidi Akida, Godeliève Uwimana et Rozenn Kalafulo


La Rapporteure spéciale sur la situation défenseurs des droits de l’homme en Afrique de la Commission africaine des droits de l'homme et des peuples (CADHP), Madame Reine Alapini-Gansou exprime son inquiétude face aux menaces de mort et actes d’intimidation contre Oscar Rashidi Akida, Godeliève Uwimana et Rozenn Kalafulo.

 

M.  Oscar Rashidi Akida, est membre de la  Confédération pour le Regroupement  Syndical  – CORES et président de la Ligue contre la Corruption et la Fraude – LICOF, et Mme Godeliève Uwimana et Mme Rozenn Kalafulo, sont deux journalistes qui jouent un rôle actif dans la promotion et la défense des droits de l’homme au sein de la Radio Pole FM.

 

Selon nos sources, M.  Oscar Rashidi Akida, Mme Godeliève Uwimana et Mme Rozenn Kalafulo auraient été victimes de menace de mort et d’actes d’intimidations de la part des personnes qui se seraient identifiées souvent comme étant des agents de l'Agence Nationale de Renseignements (ANR).

 

La Rapporteure spéciale sur la situation des défenseurs des droits de l’homme est préoccupée par les actes de harcèlement, d’intimidations dont feraient les défenseurs  de droits de l’homme en République Démocratique du Congo et qui mettent en péril leur intégrité physique et morale.

 

La Rapporteure spéciale souhaite rappeler au Gouvernement de la République Démocratique du Congo ses obligations à promouvoir et à protéger les droits des défenseurs des droits de l’homme conformément à la  Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples et aux autres instruments juridiques régionaux et internationaux, notamment la Déclaration des Nations Unies sur les défenseurs des droits de l’Homme, les Déclarations de la Grande Baie et de Kigali.

 

La Rapporteure spéciale invite à cet effet le Gouvernement de la République Démocratique du Congo à tout mettre en œuvre pour garantir l'intégrité et la sécurité physique et psychologique de Oscar Rashidi Akida, Godeliève Uwimana et Rozenn Kalafulo, et de garantir un environnement sans crainte de représailles et libre de toutes restrictions à tous les défenseurs des droits de l’homme en RDC.

 

 

Fait à Banjul, le 1 avril 2016

Me. Reine Alapini-Gansou

Rapporteure Spécial sur les Défenseurs des Droits de l’Homme