+220 441 05 05-6 | au-banjul@africa-union.org

Commission africaine des droits de l'homme et des peuples

Communique de presse de la Commission Africaine des droits de l’homme et des peuples sur l’attaque du convoi de la societe miniere Canadienne semafo au Burkina Faso


La Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (la Commission), a été informée de l’attaque par des individus armés non identifiés contre un convoi transportant des travailleurs de la mine d’or Semafo sur l’axe Ougarou-Boungou, au Burkina Faso et qui a causé la mort d’environ 38 morts et des dizaines de blessés.

La Commission condamne fermement cette attaque qui endeuille une fois de plus le peuple Burkinabè et présente ses vives condoléances aux familles éplorées ainsi qu’à toute la nation Burkinabé.

La Commission prend note de l’engagement de son excellence Roch Marc Christian Kaboré à traquer et combattre, sans concession, les terroristes et tous leurs complices en vue de la restauration de la sécurité sur l’ensemble du territoire.

La Commission demande à l’Union africaine, la CEDEAO ainsi qu’à la Force G5 Sahel d’apporter toute l’assistance requise aux autorités burkinabés et à l’ensemble du peuple burkinabé en vue de l’accomplissement de cet objectif.

La Commission demeure saisie de la situation des droits de l’homme au Burkina Faso

  

Banjul le 11 novembre 2019