+220 441 05 05-6 | au-banjul@africa-union.org

Commission africaine des droits de l'homme et des peuples

Communique de presse sur l’attaque du village de ntumbo dans le nord-ouest du Cameroun


La Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (la Commission) est profondément préoccupée par la récente attaque survenue dans le village de Ntumbo dans le nord-ouest anglophone ou selon les informations reçues, 22 civils ont été tués le matin du 14 février 2020, par des hommes armés pour une raison jusqu’alors inconnue. Sur les 22 victimes identifiées, 14 étaient des enfants, dont 9 âgés de moins de 5 ans. Les victimes auraient été tuées par balles et leurs corps brûlés dans des maisons qui ont été incendiées.  Parmi les victimes, se trouvaient deux femmes enceintes dont l’une a survécu tout en perdant son bébé. Elle se trouverait actuellement dans un état critique.

La Commission condamne fermement cette attaque qui endeuille une fois de plus le peuple camerounais et présente ses vives condoléances aux familles éplorées.

La Commission demande aux autorités camerounaises de diligenter des enquêtes dans les plus brefs délais afin de faire la lumière sur cette attaque et d’apporter l’assistance requise aux familles endeuillées en s’assurant notamment qu’elles soient en sécurité.

La Commission réitère également son offre d’accompagner le peuple camerounais dans la recherche de solutions pacifiques afin de mettre un terme aux violations et l’impunité dont jouissent leurs auteurs.

 Banjul 21 février 2020

Commissaire Solomon Ayele Dersso

Président de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples et

Commissaire Rémy Ngoy Lumbu

Vice-président de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples et Commissaire en charge de la situation des droits de l’homme en République du Cameroun et ;