+220 441 05 05-6 | au-banjul@africa-union.org

Commission africaine des droits de l'homme et des peuples

Communiqué de presse de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples sur le report de la 66ème Session ordinaire à la lumière de la pandémie mondiale de coronavirus (COVID-19)


La Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (la Commission) voudrait informer le grand public du report de la 66ème Session ordinaire, qui devait se tenir du 22 avril au 12 mai 2020 à Banjul, en Gambie.

Suite au Communiqué de presse qu’elle a publié sur le COVID19 et à l’avis consultatif qu’elle a adopté pour donner effet au Plan d’action et de préparation à une pandémie COVID-19 de l’Union africaine, publié par la Commission de l’Union africaine le 13 mars 2020, la Commission a décidé de reporter sa 66ème Session ordinaire, conformément aux mesures qu’elle a adoptées pour prévenir la propagation du virus et protéger les participants et le personnel contre le virus.

La Commission suivra régulièrement la situation et, sous réserve d’une nouvelle confirmation basée sur l’évolution de la situation et de nouvelles directives de la CUA, la 66ème Session ordinaire devrait se tenir en mai/juin 2020.

La Commission saisit cette occasion pour féliciter les États parties à la Charte africaine ayant adopté les mesures requises pour contenir la propagation du virus, notamment par la déclaration d’un état d’urgence national, et réitère sa déclaration du 28 février 2020 selon laquelle les États parties sont juridiquement tenus, en vertu de la Charte africaine, de prendre toutes les mesures requises fondées sur les droits de l’homme et des peuples en vue de prévenir la menace que cette pandémie fait peser sur la vie, la sécurité et la santé du public.

Honorable Commissaire Solomon Ayele Dersso

Président de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples

 

Fait à Banjul, Gambie, le 17 mars 2020