+220 441 05 05-6 | au-banjul@africa-union.org

Commission africaine des droits de l'homme et des peuples

Communique de presse de la commission africaine des droits de l’homme et des peuples sur le coup d’etat au Mali


La Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (la Commission), a appris avec regret qu’une mutinerie a eu lieu ce jour au Mali et a abouti à l’arrestation du Président malien Ibrahim Boubacar Keïta, de son Premier ministre, Boubou Cissé, et des autres hautes personnalités à Bamako et dans les autres localités du pays. Ces arrestations mettent en échec les négociations en cours, sous l’égide de la CEDEAO, et remettent en cause la voie du dialogue qui devait conduire ce pays vers la stabilité à laquelle aspire le peuple malien.

La Commission condamne vigoureusement tout changement anticonstitutionnel de Gouvernement non conforme à la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la bonne gouvernance, et constitutive d’une menace à la démocratie, à la paix et à la sécurité sur le Continent.

La Commission rappelle que tout accès au pouvoir doit se faire conformément à la Constitution du Mali et que le respect des droits de l’homme, tels qu’ils sont garantis par la Charte africaine des droits de l’Homme et des Peuples, est un impératif à observer en toutes circonstances.

La Commission exhorte toutes les parties au calme et à garantir un climat respectueux des droits de l’homme reconnus à la population malienne, en général, et aux autorités maliennes de toute tendance, en particulier. Elle demande que les parties continuent à privilégier la voie du dialogue et du consensus politique susceptibles de rétablir l’ordre constitutionnel ainsi perturbé.

La Commission demande que soient respectés les droits de toutes les personnes qui sont arrêtées, en ce compris ceux des autorités qui ont été renversées.

La Commission continue à suivre de près l’évolution de la situation des droits de l’homme sur le terrain.

 

Banjul le 18 aout 2020

 

Prof. Rémy Ngoy Lumbu

Commissaire en charge de la promotion et de la protection des droits de l’homme au Mali

Vice- Président de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples