+220 441 05 05-6 | au-banjul@africa-union.org

Commission africaine des droits de l'homme et des peuples

Communiqué de presse sur la libération des défenseurs de droit de l’Homme en République Démocratique du Congo


Le Rapporteur Spécial sur les Défenseurs des droits de l'Homme et Point Focal sur les Représailles en Afrique  de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (La Commission), l’Honorable Commissaire Rémy Ngoy Lumbu, se réjouit de la libération de huit défenseurs des droits de l’homme, respectivement membres des Mouvements Filimbi et LUCHA libérés suite à leurs arrestations et détention dans le cadre de la répression des Mouvement pro-démocratie en République Démocratique du Congo au cours de la période du décembre 2017 à janvier 2018

Le Rapporteur spécial note avec satisfaction, cette action qui démontre l’attachement de la République Démocratique du Congo aux idéaux des droits de l’homme comme le prévoit la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples (la Charte africaine).

Néanmoins, il reste préoccupé par le maintien en détention d’autres Défenseurs des droits de l’Homme et encourage vivement la République Démocratique du Congo à poursuivre ses efforts dans la mise en œuvre des instruments internationaux et régionaux des droits de l’homme et particulièrement ceux des défenseurs des droits de l’homme en garantissant, notamment leur protection et le respect de leurs activités de promotion et de défense des droits de l’homme.

Le Rapporteur Spécial reste disponible pour accompagner les autorités congolaises dans le respect et la mise en œuvre des droits garantis par la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples.

Banjul, 27 mars, 2018